Karl Polanyi : prophète de la fin de l’économie libérale

Karl Polanyi, écrivain et professeur d’origine hongroise, a vécu en Europe centrale et en Grande-Bretagne avant d’émigrer aux Etats-Unis durant la Deuxième Guerre mondiale. Il est l’auteur d’une critique brillante et puissante de la tendance libérale à placer le marché au centre de la nature humaine et de la société, un phénomène que nous pourrions désigner par le terme d’ “intégrisme marchand”. Dans La grande transformation, il considère que le capitalisme industriel du 19ème siècle et sa représentation idéologique dans l’économie politique libérale ont marqué une rupture fondamentale dans l’histoire humaine, rupture dont la conséquence désastreuse a été l’effondrement de la civilisation mondiale durant la première moitié du 20e siècle. En faisant du “marché autorégulateur” le centre de son analyse, Polanyi n’a pas pu prévoir la renaissance de l’économie de marché après la guerre, dans un cadre social-démocrate. Mais sa pensée retrouve aujourd’hui une singulière actualité, à l’heure où l’expérience néolibérale, qui réunit tant de caractéristiques du capitalisme marchand du 19ème siècle, se trouve manifestement confrontée à ses propres contradictions.

Lire

Advertisements

About Giorgio Bertini

Director at Learning Change Project - Research on society, culture, art, neuroscience, cognition, critical thinking, intelligence, creativity, autopoiesis, self-organization, rhizomes, complexity, systems, networks, leadership, sustainability, thinkers, futures ++
This entry was posted in Polanyi, Political economy and tagged , . Bookmark the permalink.